Conseil mondial des Instituts Paulo Freire

L’institut bell hooks/Paulo Freire est le représentant officiel en France du conseil mondial des Instituts Paulo Freire. 

Conseil Mondial des Instituts Paulo Freire

Actuel secrétaire général: José Eustaquio Romao (Universidade Nove de Julho (UNINOVE) – Brésil). 

Les fondateurs et directeurs, ou autres charges similaires, des instituts Paulo Freire des différents pays, réunis à Valence du 12 au 15 septembre 2006 déclarent:

Le développement des instituts Paulo Freire (IPF) ou d’institutions similaires engagées dans la réinvention des idées de Paulo Freire;
l’articulation nécessaire des Instituts Paulo Freire, dispersés sur les cinq continents;


La création de l’Universitas Paulo Freire (Unifreire) lors de la réunion internationale du Forum Paulo Freire à Bologne, en 2000;


L’insertion expresse des IPF dans les mouvements sociaux contemporains, ainsi que leur articulation avec d’autres institutions et organisations, telles que le Forum social mondial et le Forum mondial de l’éducation, qui luttent pour la construction d’un autre monde possible.


Résolution:


Article 1 – Créer le Conseil Mondial des Instituts Paulo Freire (CMIPF) qui, avec cette lettre, établit ses principes, sa structure, ses attributions et son fonctionnement.

Article 2 – Le CMIPF sera l’organe international de délibération et d’articulation des Instituts Paulo Freire créés ou créés dans n’importe quel pays du monde et aura pour principe:

De travaillez pour la dimension mondiale de l’héritage de Paulo Freire.


De défendre le droit d’être entendu, les voix des opprimées et des opprimés en tant que sujets politiques, épistémologiques et épistémologiques.


Lutter sans condition contre toute forme de discrimination ou l’inclusion de tous les peuples opprimés et opprimés en vue de la citoyenneté planétaire.

Promouvoir l’articulation de l’IPF et son intégration organique avec les mouvements, les institutions et les organisations qui luttent contre tout type d’oppression.


Établir le lieu, le thème et les responsables de l’organisation des réunions internationales du Forum Paulo Freire, en tenant compte de son adaptation à la référence freirienne.


Article 3 – La composition du CMIPF est la suivante:

Les cinq (5) fondateurs de l’IPF: Carlos Alberto Torres (Argentine / États-Unis), Francisco Gutiérrez (Costa Rica), José Eustáquio Romão (Brésil), Moacir Gadotti (Brésil) et Walter Esteves Garcia (Brésil);

Le ou la directeur/trice ou détenteur/trice d’une charge similaire de chacun des instituts de Paulo Freire créés et reconnus par le CMIPF;
un coordinateur d’Unifreire.


Paragraphe unique – Chaque représentant de l’IPF aura un remplaçant, qui le remplacera dans ses absences et empêchements, en plus de pouvoir le conseiller dans les réunions auxquelles le titulaire est présent.

Article 4 – Les attributions suivantes du CMIPF sont les suivantes:

Assumer la responsabilité des proclamations mondiales de Freirian, reconnaître et / ou révoquer les instituts Paulo Freire;


Établir la politique d’articulation de l’IPF.


Indiquer et guider l’IPF concernant l’interaction du mouvement freirien avec d’autres mouvements sociaux, ainsi que d’autres institutions, organisations et programmes, plans et projets à caractère mondial.


Créer une politique de publication qui permette la diffusion des idées et des actions Freiriennes, afin de répandre l’héritage de Paulo Freire et de tous ceux qui mettent en œuvre Unifreire.


Garantir la célébration et la coordination des réunions et forums internationaux, en respectant l’autonomie de chaque IPF.


À la proposition d’un ou plusieurs instituts, de se prononcer sur les politiques sociales et éducatives, en analysant l’impact sur les classes populaires, en proposant et en développant toutes les actions jugées nécessaires.


Stimuler, promouvoir et développer des actions pour la création des instituts Paulo Freire dans le monde, en participant également à tout événement promu par des institutions et des organisations, afin de promouvoir des pratiques éducatives démocratiques et libératrices.

Stimuler et soutenir des projets éducatifs, sociaux et de coopération dans le domaine international et, en particulier, promouvoir, coopérer et adhérer aux actions, initiatives et campagnes visant à l’universalisation de l’alphabétisation.

Représenter tous les IPF dans le monde et développer toutes les actions internationales jugées nécessaires pour la promotion, la diffusion et la réinvention de la pensée et du travail de Paulo Freire.

Evaluer les actions développées tous les deux ans et proposer des plans d’action biennaux.

Article 5 – La direction des décisions du CMIPF sera assurée par la coordination de l’Unifreire et des conseils de chacun des instituts concernés, qui en sera l’organe exécutif.

Article 6 – Le CMIPF se réunira, normalement tous les deux ans, pour la durée de la réunion internationale du Forum Paulo Freire et, de manière extraordinaire, chaque fois que nécessaire, en convoquant sa coordination.

Article 7 – Les décisions du CMIPF seront prises par consensus des membres présents à ses réunions.

Article 8 – Le Secrétariat Permanent du CMIPF est créé, à la suite de la réalisation de chaque dernière réunion internationale du Forum Paulo Freire. Il sera à la charge de l’institut qui l’a organisée et qui assurera le suivi de toutes les actions mondiales menées par le CMIPF et les instituts

Article 9 – Les questions omises seront résolues par la plénière du CMIPF et cette Charte entre en vigueur à la date du 85ème anniversaire de la naissance de Paulo Freire, le 19 septembre 2006.

Valencia, le 15 septembre 2006.